Comment bien cueillir pommes et poires au verger | Verger du Grand Morin
> > Arboriculture > Comment bien cueillir pommes et poires au verger

Comment bien cueillir pommes et poires au verger

Quand récolter les pommes et le poires et comment savoir si les fruits sont mûrs

Lorsque vous marchez dans les allées du verger, à la recherche des plus beaux fruits, la première chose à faire est de s’assurer que vous allez récolter des fruits qui peuvent l’être ; c’est-à-dire des pommes ou des poires qui ont atteint un niveau de maturation satisfaisant pour être manger dans de bonnes conditions.

Choisir sur l’arbre des pommes mûres

L’importance du mûrissement

Les fruits du pommier commencent à se former à la fin du printemps, une fois la floraison passée et la pollinisation des fleurs faite. Le cycle de développement de la pomme se déroule pendant quelques mois. L’avancé de ce cycle dépend de multiple facteurs : la nature des sols et les amendements apportés, l’ensoleillement, la température, les ressources disponibles en eau etc.

Cependant, même dans des conditions identiques, les dates du cycle de vie des pommes ne sont pas nécessairement semblables pour toutes les variétés. Ainsi, au Verger du Grand Morin, les pommes les plus précoces sont mûres en moyenne au milieu du mois d’août alors que d’autres plus tardives n’arrivent à pleine maturité qu’au mois d’octobre.

La maturité est une notion importante puisque c’est d’elle dont dépendent les qualités gustatives, visuelles et de conservation des fruits. En effet, la pomme obtient ses couleurs et ses sucres pendant la phase de mûrissement. L’amidon contenu se change progressivement en sucre et une pomme est mûre quand la majorité de l’amidon est devenue du sucre.

Il est donc primordial de cueillir les pommes au bon stade pour pouvoir ensuite déguster des produits parfumés, juteux et fruités. Trop tôt : les fruits sont durs, acides et sans saveur. Trop tard : ils risquent de tomber de l’arbre, d’être mangés par des insectes, de s’abimer et se conservent beaucoup moins bien.

Le stade de maturité à la récolte doit néanmoins être modulé suivant l’utilisation que vous souhaitez faire des fruits. Si vous voulez les manger immédiatement, alors il conviendra des le cueillir bien mûrs. À l’opposé, un fruit se conservera mieux pour être mangé plus tard s’il est récolté pas trop mûr. Les pommes et les poires ont la capacité de mûrir après cueillette.

Reconnaître une pomme mûre

Une pomme mûre se reconnait tout d’abord à sa couleur. C’est arrivés à maturité que les fruits révèlent leur teinte vive et colorée. Il est donc conseillé de choisir les fruits les plus colorés sur les arbres.

Il  faut aussi savoir qu’une pomme mûre se détache facilement. Si celle-ci se laisse sans difficulté cueillir lorsque vous la soulevez alors elle est bonne à récolter.

Trois pommes rouges ssur une branche

Le cas particulier des poires

À la différence des pommes, les poires ne doivent idéalement pas être cueillies totalement mûres mais encore un petit peu fermes. Il n’y a alors pas de risque que les poires tombent de l’arbre. Pour profiter des qualités gustatives optimales des poires, conservez-les chez vous et attendez quelques jours que la bonne maturité soit atteinte.

Les bons gestes de cueille des pommes et poires

Il faut au maximum s’abstenir de tirer sur les pommes et les poires pour les détacher de l’arbre. En faisant ça, il y a une probabilité que le pédoncule reste accroché sur l’arbre ou, au contraire, que l’effort exercé pour prendre le fruit arrache et abîme la branche sur laquelle il repose. Il est important d’éviter cela puisque c’est souvent le paquet de feuilles à côté du fruit qui abrite les futurs bourgeons de l’année suivante.