Bilan au début juin de la production fruitière 2018 | Verger du Grand Morin
> > Actualité > Bilan de début juin de la production fruitière 2018

Bilan de début juin de la production fruitière 2018

L’année dernière, les gelées du mois d’avril avaient impactées très sévèrement les fleurs des arbres fruitiers. La conséquence du gel a été une perte quasiment totale de la récolte potentielle en fruits et, de ce fait, l’impossibilité pour le Verger du Grand Morin d’ouvrir sa cueillette au public.
Le printemps 2018 a été plus clément à ce niveau ; le froid fut beaucoup moins intense et aucun dégât causé par le gel n’est à déclarer.

Pour autant, les risques liés aux aléas climatiques ne sont pas encore nuls d’ici l’arrivée à maturité des fruits. Nous passons une période de grande activité orageuse et un épisode violent d’orages de grêle peut être très préjudiciable en arboriculture comme cela avait été le cas en juin 2014.

Sauf accident, la récolte 2018 s’annonce très bonne en pommes. Un gros travail d’éclaircissage manuel est fait pour limiter le nombre de pommes et permettre aux fruits restant de mieux se développer. Des diffuseurs ont été posés dans les arbres dernièrement. Ce sont des produits de bio-contrôle qui luttent par confusion sexuelle contre le carpocapse des pommes et des poires.

État d'avancement des pommes (22 mai 2018)
État d’avancement des pommes (22 mai 2018)

Concernant les autres fruits, la récolte potentielle en poires est correcte. Il y aura quelques pêches à cueillir au mois d’août mais peu de prunes.